Défi n°2 (Clem et JP)

Défi n°2 (Clem & JP): Faire 1000km compteur sans consulter de cartes. Vous pouvez noter si vous le souhaitez 2 villes étapes sur un bout de papier avant d’entamer le défi. Défi réussi

Notre défi, si nous l’acceptons, est de parcourir 1000 km compteur sans utiliser de carte ni de GPS. Comment refuser un tel challenge, qui plus est lancé par Ben, qui a déjà vécu l’expérience du tour du monde a bicyclette. Nous avons donc décidé de commencer dès notre départ de Ljubljana, notre objectif étant de longer la côte Adriatique, la mer nous servant de limite infranchissable et de point de repère.
Par chance Tina, notre hôte Slovène, et Tihe sa sœur, nous proposent un petit tour dans les Alpes de leur pays pendant le week-end. Nous attaquons donc les 200 premiers kilomètres du défi avec deux guides qui connaissent bien le coin et n’ont pas besoin de carte. Nous nous retrouvons ainsi à Trieste, prêts à nous laisser guider par notre instinct.

Les débuts sont rocambolesques, car après avoir emprunté par erreur une petite portion d’autoroute, il nous faut nous lancer à travers les terres avec comme seuls instruments de navigation nos deux boussoles (qui n’indiquent pas tout à fait la même direction…). Cette partie des Balkans, à cheval entre la Slovénie, la Croatie et l’Italie, s’appelle Istria. C’est une énorme péninsule de terre qui s’avance dans l’Adriatique, et nous contenter de suivre ses côtes nous ferait faire un détour de plusieurs jours. Jours que nous n’avons pas puisque nous sommes attendus à Dubrovnik une dizaine plus tard, soit environ 800km plus loin. Nous ferons beaucoup de détours et d’ascensions inutiles dans cet endroit avant de trouver une route principale, mais rassurez-vous rien n’est perdu : tout était beau !
Une fois au bord de la mer il ne nous est pas difficile de suivre la splendide route côtière sur plusieurs centaines de kilomètres. Quelques aventures au milieu des terres nous vaudront quelques détours mais rien de bien méchant, tout n’est qu’enrichissement.
Il faut savoir que la Croatie est bordée d’îles toutes plus somptueuses les unes que les autres, mais que parfois ces îles sont connectées à la terre… Allez savoir ça quand vous ne connaissez absolument rien du pays. Heureusement quelques panneaux touristiques comportent des morceaux de carte et nous arrivons à savoir quand nous arrêter de suivre la côte.
Nous arrivons donc à Dubrovnik, la grande ville du Sud de la Croatie, d’où il nous reste 50 kilomètres avant de gagner le droit de relire une carte, ce qui sera atteint sur notre route en direction du Monténégro. Ceci dit nous ne nous jetons pas sur le premier magasin pour en acheter une… Nous apprécions réellement ce style de voyage.

Défi réussi et moins difficile que ce à quoi nous nous attendions. Il nous a de plus permis de nous détacher de nos cartes, ce qui fut très agréable. À coup sûr l‘expérience sera rééditée, volontairement cette fois-ci.

La seule déception que nous en retirons est de ne pas avoir osé s’aventurer sur les îles, car lorsque nous finissons par regarder à quoi ressemble la Croatie vue du ciel, de nombreux itinéraires se dessinent allant d’île en île par ferry… Magnifique. Il faudra revenir un jour pour aller se balader par là-bas.

Publicités

2 réflexions sur “Défi n°2 (Clem et JP)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s